La colocation : quelles sont les démarches ?

Vous avez envie de partager un grand appartement avec vos amis en colocation ?

De plus en plus prisée en France, la colocation présente de nombreux avantages. Le plus évident restant l’avantage financier et la convivialité.

  • La colocation permet de loger dans un espace plus grand pour un prix nettement plus bas que si l’on y réside seul
  • C’est aussi un bon moyen de s’intégrer dans une nouvelle ville

La colocation semble être la meilleure option pour les jeunes actifs et les étudiants mais elle peut aussi présenter quelques désavantages tels que la difficulté de s’adapter aux autres, le bruit, la répartition des tâches, etc.

Avant de s’engager dans une colocation, il convient d’établir des règles de vie et de s’assurer (autant que possible) que les styles de vie de chacun sont adaptables aux autres.

Voici les étapes à connaitre pour bien débuter sa colocation :

Type de Baux pour la colocation

Bail individuel ou séparé :

  • On signe un contrat propre à chaque colocataire qui lui donne le droit d’utilisation exclusif de certaines pièces (en général sa chambre)
  • Chaque locataire peut avoir son propre garant
  • La durée de location n’est pas liée aux baux des autres colocataires
  • Résilier un bail individuel: chacun peut résilier librement, le bailleur pourra choisir un autre colocataire pour le remplacer

Bail commun ou solidaire :

  • Tous les colocataires sont nommés sur le même contrat.
  • Le loyer et les charges sont répartis équitablement entre les colocataires. En cas de détérioration du logement et/ou équipement tout le monde est légalement obligé à payer.
  • Les garants deviennent solidaires ; par exemple : si une personne refuse de payer son loyer tous les garants peuvent être amenés à régler les sommes dues
  • Pour résilier un bail solidaire, celui-ci doit être résilié d’un commun accord entre les colocataires. Une personne seule ne peut pas quitter le bail, tout le monde doit être d’accord pour résilier. Sinon, il faut trouver un nouveau colocataire pour remplacer celui qui veut partir, ce qui entrainera une nouvelle édition d’un nouveau bail

Rédaction du Bail

    • Le bail est établi entre le propriétaire d'une part et chacun des colocataires d'autre part (tous les noms doivent être mentionnés). Tous doivent signer un bail.

L'assurance habitation :

Les colocataires doivent obligatoirement assurer le logement loué en colocation, au minimum contre les risques locatifs (incendie, explosion, dégâts des eaux, responsabilité civile).

    • Les colocataires peuvent choisir de s'assurer collectivement ou individuellement. A savoir que si l’assurance est collective vous êtes tous responsable ou dé dommageable en cas de dégâts, chacun est responsable
    • L'attestation d'assurance doit être fournie au propriétaire chaque année. Dans le cas contraire, le propriétaire peut résilier le contrat de location